Performance énergétique

La domotique prend le rôle de chef d’orchestre de la performance énergétique.
Elle optimise les consommations tout en garantissant le confort des occupants.
Pas de performance énergétique sans efficacité énergétique!

Domotique Tunisie - Performance énergétique

La performance énergétique, c'est la quantité d'énergie que consomme annuellement le bâtiment eu égard à la qualité de son bâti, de ses équipements énergétiques et de son mode de fonctionnement.

1°) Pas de performance énergétique sans efficacité énergétique!

La notion de performance énergétique vise le confort thermique avec une exploitation annuelle optimisée des énergies consommées. L'intégration des énergies renouvelables, le solaire thermique et photovoltaïque, la pompe à chaleur, le puits canadien, octroie une performance énergétique meilleure, tout comme les générateurs et chaudieres à haut rendement et les émetteurs de chauffage basse température comme le plancher chauffant, ainsi que les dispositifs de régulation et programmation.

2°) La performance énergétique est marquée dans l'étiquette énergie

La performance énergétique se traduit au préalable par le DPE ou diagnostic de performance énergétique qui positionne le logement ou le bâtiment dans une échelle énergétique allant de A à G, appelée également "étiquette énergie", qui indique le niveau de consommation de chauffage, d'eau chaude sanitaire, et de climatisation. Le DPE positionne également le niveau de pollution en indiquant dans une échelle le taux d'émission de gaz à effet de serre (GES).

3°) Performance énergétique et réglementation "environnementale"!

La performance énergétique dans le bâtiment amène celui-ci de part la réglementation thermique, notamment la RT 2012, vers le niveau du bâtiment basse consommation (BBC), puis certainement en 2020 vers le bâtiment à énergie passive, et le batiment à énergie positive (BEPOS, batiment qui produit plus d'énergie qu'il n'en consomme). Les labels de haute performance énergétique (HPE), et THPE sont les bases qui permettent d'obtenir des constructions très économes et très peu polluantes.

L'efficacité énergétique passive (isolation, ventilation et équipements de chauffage) associée à l'efficacité énergétique active (régulation, gestion de l'énergie, domotique et GTB) mènent à la performance énergétique globale de la construction. Autant l'efficacité énergétique qualifie la performance d'une chaudière, d'une pompe à chaleur, d'un circulateur à vitesse variable, d'un équipement technique, autant la performance énergétique est liée à la conséquence en termes de consommation annuelle, en énergie primaire, en énergie finale et en facture énergétique.

4°) Un des piliers réglementaires et de la transition énergétique

La réglementation thermique fixe désormais dans sa nouvelle version, la RT 2012, un niveau de performance énergétique à atteindre en kWh d'énergie primaire par m2 Shon et par an (KWhep/m2.an). Cinq usages sont concernés par la limitation énergétique de la RT 2012. Les consommations énergétiques des usages suivants sont réglementairement à limiter pour toute prochaine construction neuve: le chauffage, la climatisation, l'eau chaude sanitaire, l'éclairage et la consommation électrique des auxiliaires (ventilateurs VMC, ..., pompes de chauffage, ...). La performance énergétique est un des enjeux du Grenelle. Le Grenelle, rappelons le, donne par sa feuille de route, une première étape réglementaire avec la RT 2012, soit un niveau BBC pour toute construction neuve, pour arriver en 2020 au BEPOS ou Bâtiment à Energie Positive, soit un bâtiment qui produit plus qu'il ne consomme!

Pilotage de l'installation domotique et Association des fonctions entre elles

La réglementation thermique fixe désormais dans sa nouvelle version, la RT 2012, un niveau de performance énergétique à atteindre en kWh d'énergie primaire par m2 Shon et par an (KWhep/m2.an). Cinq usages sont concernés par la limitation énergétique de la RT 2012. Les consommations énergétiques des usages suivants sont réglementairement à limiter pour toute prochaine construction neuve: le chauffage, la climatisation, l'eau chaude sanitaire, l'éclairage et la consommation électrique des auxiliaires (ventilateurs VMC, ..., pompes de chauffage, ...). La performance énergétique est un des enjeux du Grenelle. Le Grenelle, rappelons le, donne par sa feuille de route, une première étape réglementaire avec la RT 2012, soit un niveau BBC pour toute construction neuve, pour arriver en 2020 au BEPOS ou Bâtiment à Energie Positive, soit un bâtiment qui produit plus qu'il ne consomme!

La performance énergétique, c'est la quantité d'énergie que consomme annuellement le bâtiment eu égard à la qualité de son bâti, des équipements énergétiques et de son mode de fonctionnement.

La maison BBC

Bâtiment Basse Consommation

Le label Bâtiment Basse Consommation (BBC) exige une division des dépenses énergétiques par 4 par rapport à la norme aujourd'hui en vigueur la réglementation thermique (RT) évolue et imposera une consommation d'énergie réduite à 50 kWh/an. Film montrant les tests effectués par un indépendant validant ce Label BBC. Au final moins de 400 € charges comprises de facture annuelle de chauffage.

Localement ou à distance, l’utilisateur accède aux commandes et scénarii de son installation afin de gérer précisément et en toutes situations la performance énergétique du logement. Dans l'habitat, la performance énergétique concerne plusieurs familles d'équipements techniques généralement considérées indépendamment les unes des autres : le chauffage ;les volets et stores occultants ; l'éclairage ; l'eau chaude sanitaire, etc.

En théorie, le bon sens des utilisateurs devrait conduire à une gestion énergétique optimisée : abaissement nocturne et, en cas d’absence de la consigne de température la nuit, fermeture des volets le soir, utilisation des stores en été au plus chaud de la journée, extinction des éclairages en l'absence des occupants… Mais dans la pratique, ce schéma est rarement appliqué, la répétition quotidienne de ces tâches s’avère en effet rapidement fastidieuse et doit être pour certaines effectuée à des moments où le logement est souvent inoccupé.

Dans ce contexte, l’installation domotique s’appuie sur l’automatisation du pilotage de chacun des équipements et sur la possibilité de marier les actions entre elles. La création de scénarii permet de gérer simultanément plusieurs commandes (chauffage, eau chaude sanitaire, occultations, éclairage) sur un simple ordre. Car la performance énergétique d'un logement s'entend de façon globale, en prenant en considération l’ensemble des postes consommateurs d’énergie.

Dans le cadre de l’application de la RT2012, la mesure de la consommation énergétique par poste permet à l’occupant de prendre conscience de l’influence de son comportement et de l’intérêt de recourir à la domotique.

Pour les logements neufs, en lien avec la réglementation thermique, la mesure des consommations énergétiques (chauffage, refroidissement, production d’eau chaude sanitaire, éclairage, réseau de prises électriques, autres consommations) constitue une étape déterminante vers la performance énergétique.

À la manière d’un économètre sur le tableau de bord d’une voiture, la mesure et l’affichage de la consommation par poste engagent chacun à adopter les bons gestes ; ce qui peut être fait en ayant recours aux fonctionnalités de pilotage et de contrôle de la domotique...

Toute l'info pro sur la domotique avec Domotique Tunisie. La domotique est la technique permettant d'automatiser les équipements de la maison pour optimiser la performance énergétique et la sécurité de l'habitat. Programmation des équipements de chauffage ou d'éclairage pour que la dépense énergétique puisse être mesurée et minimiser tout en assurant le confort quand les occupants sont présents... Autant de techniques liées à la domotique. La domotique est une technique qui relie entre eux les équipements techniques afin d'obtenir la meilleure efficacité énergétique globale.

Celle-ci est appelée efficacité énergétique active dans le sens où elle mesure en continu la performance de l'habitat par rapport à son utilisation et aux comportements des usagers. Mesurer concrètement la performance énergétique est un objectif pour le particulier qui ne jure que sur le niveau de sa dépense énergétique. Que sa maison soit de catégorie A sur l'étiquette énergétique ou qu'elle soit un BBC labélisé bâtiment basse consommation, seul le résultat énergétique final compte et rentabilisera son investissement et les aides octroyées par les pouvoirs publics. La domotique fonctionne avec des technologies filaires et un système précablé dans la maison.

Depuis le 1er janvier 2017, les exigences PEB ont été renforcées. De plus une nouvelle méthode de détermination du niveau de consommation d’énergie primaire pour les unités non résidentielles neuves a été mise en vigueur.

Introduction: Faisant suite aux engagements de l’Europe face au Protocole de Kyoto, le Parlement et le Conseil de l’Union Européenne ont adopté, en 2002, la Directive européenne (2002/91/CE) sur la performance énergétique et le climat intérieur des bâtiments. La directive européenne dans laquelle la réglementation PEB wallonne s'inscrit actuellement est ce qu'on appelle communément la directive PEB recast (refonte) : Directive 2010/31/UE du parlement européen et du conseil du 19 mai 2010 sur la performance énergétique des bâtiments.

Introduction: Faisant suite aux engagements de l’Europe face au Protocole de Kyoto, le Parlement et le Conseil de l’Union Européenne ont adopté, en 2002, la Directive européenne (2002/91/CE) sur la performance énergétique et le climat intérieur des bâtiments. La directive européenne dans laquelle la réglementation PEB wallonne s'inscrit actuellement est ce qu'on appelle communément la directive PEB recast (refonte) : Directive 2010/31/UE du parlement européen et du conseil du 19 mai 2010 sur la performance énergétique des bâtiments. Lien vers la directive

capteur-intelligent

Capteurs intelligents intégrés

Premier exemple avec un corps de chauffe pourvu d'un détecteur de présence et d’une logique de commande capable de gérer un abaissement de température : en cas d’absence prolongée, et au-delà des plages d’absence préprogrammées, le corps de chauffe gère lui-même un abaissement automatique et progressif de la température. Lorsque le capteur détecte une présence, la consigne de température de confort reprend la main. Cette fonction associée à une programmation peut engendrer une économie d’énergie de 20 à 25 %.

our-operations

La détection d’ouverture des fenêtres

En cas d’ouverture de la fenêtre ou de la porte pour aérer une pièce, l’émetteur est capable de réagir et de couper le chauffage instantanément jusqu’à ce que la fenêtre ou la porte soit refermée. L’innovation vient de l’intégration des capteurs et de l’intelligence de contrôle dans un équipement standard permettant d’offrir de nouvelles fonctionnalités sans coût supplémentaire d’installation. En proposant un verrouillage sur l’interface du corps de chauffe, l’impossibilité de manœuvrer le thermostat garantit le confort et évite les surconsommations.

Top