Métier Domoticien

Etre capable de réaliser une installation domotique : installer et paramétrer le matériel de différents systèmes...
Le domoticien rend notre maison plus intelligente, plus sûre, plus écologique et plus confortable...

Domotique Tunisie - Métier domoticien

Domoticien / Domoticienne

Spécialiste de l’électronique et de l’informatique appliquées au domaine de l’habitat, professionnel de la programmation et des commandes à distance, le domoticien a plusieurs champs d’application : sécurité, confort, gestion d’énergie , télécommunications.

Le domoticien a pour mission de rendre la maison intelligente au moyen de toutes les techniques qui permettent les commandes à distance et les programmations : électronique, électricité, automatismes, informatique...

Il s’agit d’automatiser certains gestes de la vie quotidienne et domestique normalement opérés à la main ou d’alerter l’usager en cas de problème. Mais le champ d’activité du domoticien ne se limite pas à la maison individuelle : il englobe aussi les immeubles collectifs, logements et bureaux.

Le premier objectif du domoticien est d’assurer la sécurité des personnes et la protection des biens par des systèmes d’alarme, de contrôle d’intrusion extérieure ou d’alerte d’incendie.

Mais il assure aussi le confort thermique, acoustique ou visuel, la régulation de l’éclairage en fonction de la luminosité extérieure, le chauffage ou la climatisation, la température de l’eau dans la salle de bains, la fermeture de stores à une heure programmée, etc.

Les différentes installations peuvent être connectées et « dialoguer » entre elles : dans les immeubles de bureaux, on parle alors d’immotique.

Le domoticien est aussi un technico-commercial. Il établit des devis avant travaux et supervise le chantier. Son rôle de conseil en fonction des besoins de la clientèle est essentiel.

Enfin, il met l’accent sur les économies à long terme (gaz ou électricité, par exemple) que génèrent les équipements qu’il installe.

Pour l’instant, les spécialistes de la domotique travaillent surtout sur les systèmes de sécurité des habitations particulières et des immeubles de bureaux. Mais ce métier devrait se développer dans les prochaines années puisque, déjà, l’ordinateur prend une place de plus en plus importante dans les bâtiments récents pour la gestion de la climatisation, de l’éclairage et des conditions d’accès.

Avec l’essor des objets connectés, le domoticien(ne) et sa formation polyvalente sont très recherché(e)s. Alliant à la fois l’informatique et l’électronique, il/ elle est là pour rendre les maisons « intelligentes ».

Évolutions

Concernant l’équipement de la maison, le domoticien est appelé à évoluer vers de plus en plus de multicompétences.

Par ailleurs, l’évolution des techniques mises en œuvre, les exigences liées à l’environnement (maîtrise de l'énergie) et la recherche de limiter les coûts ne peuvent que favoriser l’accroissement des responsabilités d’un domoticien, quelle que soit sa spécialité.

Avec le développement de l'électronique, de l'informatique et de l'automatique dans l'habitat, la domotique est un secteur d'activité en plein expansion et prometteur pour l'avenir. Le BTS Domotique permet de former rapidement des professionnels qui mettront en place les systèmes nécessaires pour simplifier la vie de tous les jours.

Le BTS Domotique forme des spécialistes de l'automatisation dans le secteur de l'habitat, de la sécurité, du confort, du handicap, de l'hospitalisation. Ils interviennent autant chez les professionnels que chez les particuliers. En fonction des besoins des clients, ils les conseillent, leurs proposent des solutions techniques et évaluent les coûts liés à l'installation de systèmes d'intelligence artificielle. Ils peuvent gérer un chantier et encadrer une équipe d'électricien. La domotique concerne tous les systèmes automatique comme l'éclairage, les ouvrants, l'informatique, le chauffage, la climatisation et permet d'améliorer la vie au quotidien.

Le domoticien a des connaissances en électrotechnique et en mécanique. Il est capable de concevoir des systèmes sur mesure et pour cela, il utilise les sciences informatiques, numériques, électroniques et de télécommunications. Cette discipline, à cheval sur plusieurs matières, exige polyvalence, curiosité, mais aussi rigueur scientifique et sens du détail. Une grande connaissance des différents équipements est nécessaire pour proposer toujours les services les mieux adaptés. Il doit connaître les différentes réglementations en vigueur pour équiper les utilisateurs selon les normes. Le domoticien travaille aussi bien dans un bureau que sur le terrain. Des qualités relationnelles sont nécessaires pour faire le lien avec la clientèle, être capable de proposer le service le plus adapté. Il doit savoir écouter et aussi former. C'est un pédagogue qui s'exprime avec clarté et se rend disponible pour répondre aux interrogations des utilisateurs. Pour réaliser les devis, commandes de matériels et suivi d'installation, des compétences en administration des ventes sont également nécessaires.

Un bon technicien avec plusieurs années d’expérience peut devenir, par exemple, responsable de la maintenance du système domotique d’un immeuble de bureaux. Un ingénieur domoticien, lui, pourra espérer diriger un cabinet d’études ou de conseil en domotique.

Chargé de maintenance, expert en sécurité informatique, ou encore conseiller en domotique : les métiers de la domotique sont très variés et les débouchés ne manquent pas. Cette branche spécialisée du secteur du bâtiment rassemble les techniques qui permettent de contrôler, automatiser et programmer l’habitat (pilotage de l’éclairage, du chauffage, de l’alarme, etc.) Mais François-Xavier Jeuland, président de la Fédération française de domotique (FFD) tempère. « On ne peut pas dire que la domotique soit déjà un marché en tant que tel. Il s’agit surtout d’une niche qui suscite néanmoins beaucoup d’appétit chez différents acteurs ». Le secteur existe depuis une trentaine d’années mais le marché a tardé à se développer. « Les équipements ont longtemps été chers et compliqués à installer mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. La domotique intéresse les jeunes générations. Elle se prête bien aussi à l’équipement des logements des seniors. On constate par ailleurs que les bailleurs sociaux et les promoteurs immobiliers font figurer aujourd’hui de la domotique dans tous leurs projets », reprend François-Xavier Jeuland. Des opportunités se nichent donc dans le secteur du bâtiment, avec l’émergence des logements connectés. Les entreprises constituent aussi un marché porteur, car la domotique propose des solutions de gestion de l’énergie ou de protection (détection d’incendie, télésurveillance, etc).

Les métiers de la domotique concernent l’intégration audio et vidéo, la domotique électrique, le contrôle énergétique, la fibre optique ou encore les réseaux. « Dans quelques années, il y aura des besoins pour le métier de domoticien, qui rassemble les compétences de différents métiers : informaticien, électricien, alarmiste, charpentier, menuisier », indique François-Xavier Jeuland. Selon lui, le profil devrait principalement s’orienter sur des personnes avec une bonne maîtrise de l’informatique. « Nous travaillons beaucoup sur la notion de binôme. Le domoticien œuvrera avec un chauffagiste, un alarmiste, ou encore un ergothérapeute, pour définir les solutions pour les clients », reprend François-Xavier Jeuland.

Un autre métier émerge, celui de conseiller pour accompagner le client dans sa prise de décision. Il existe déjà de nombreuses formations sur ce sujet. D’après Pôle Emploi, la filière recherche des profils capables de communiquer auprès des clients sur les solutions domotiques existantes, l’offre de service de l’entreprise, et de proposer ensuite une prestation sur-mesure. Les professionnels doivent donc être polyvalents et à l’affût des nouveautés technologiques. Pôle Emploi relève également que la domotique peut aussi générer des emplois d’experts et de responsables en sécurité informatique, pour protéger les installations des risques du cyber-piratage. Des entreprises recrutent d’ores et déjà dans la filière domotique. Il s’agit de sociétés spécialisées dans l'automatisation de l'habitat, dans l'équipement électrique, des sociétés de maintenance en solutions domotiques, des fabricants de matériels électroniques, des équipementiers, des entreprises du second œuvre du bâtiment, des bureaux d’études ou encore des opérateurs Télécoms. Le secteur est aussi générateur d’emplois pour la recherche et développement ou encore dans les bureaux d’étude chez les industriels.

Présentation du BTS Domotique

Le diplômé de BTS Domotique a pour mission de mettre à disposition des usagers de l'habitat des services et des équipements permettant notamment une amélioration et une maîtrise du confort, une meilleure sécurité, un meilleur contrôle de la santé, des moyens de communication accrus et un développement des loisirs. Il peut également intégrer une école pour Master domotique ou ingénieur domotique.

Consultant domoticien

Cette vidéo présente tout l'intérêt d'une collaboration entre architecte d'intérieur et consultant domoticien pour une conception autour de deux idées : confort et économies d'énergies. La domotique permet d’accéder à différentes fonctions : gestion de l'éclairage, ouverture et fermeture des volets roulants, mise en marche ou arrêt du chauffage, gestion de la sécurité, contrôle de l'installation à distance

Top